12/10/2018

Jeu concours « Les Voiles de Saint-Tropez », récit d'un de nos gagnants

Nous avons reçu des nouvelles de Guillaume, l’un des gagnants de notre grand jeu concours « Les Voiles de Saint-Tropez » !

Pour rappel, ce jeu concours a été lancé le 19 septembre 2018 et le tirage a eu lieu le 26 septembre 2018.

Le lot de ce concours ? Passer 1 journée et 1 nuit à bord du catamaran TS5 durant les Voiles de Saint Tropez qui ont eu lieu du 29 septembre au 7 octobre 2018.

Nous avons eu 2 gagnants et l’un d’eux partage avec nous son histoire.

Océans Evasion vous fait part de ce retour très sympathique!

« Jeudi midi après avoir tiré le rideau de ma boutique sans hésitation pour me rendre à l’invitation de notre partenaire de croisières Océan Evasion, je quitte Toulouse pour Saint Tropez.

5 heures plus tard je retrouve sous le soleil de la Provence les équipages venus du monde entier en train de défiler sur le port dans une ambiance indescriptible, tous les bateaux de mes rêves dont on croise un ou deux exemplaires lors de nos croisières d’été sont réunis dans le même bassin.

Alexis Guillaume, le skipper/concepteur du TS5 Amalia nous attend dans la baie de Gigaro où il s’est mis à l’abri d’un coup d’Est avec un plat de pasta et de sa bonne humeur.
Samedi matin vers 10H nous levons l’ancre pour rentrer dans le golf de St Tropez et assister aux premières confrontations de bateaux modernes. 

Très bien placés, nous admirons les voiliers virer la bouée la plus au large avec pour bouquet final le second passage de 2 wally cento qui semblent voler sur l’eau.
Sylvie, l’épouse d’Alexis nous prépare une délicieuse salade que nous mangeons en nous enfonçant sous spi dans le golf pour suivre les régates des classiques.

Après avoir barré une bonne partie de l’après-midi ce très performant TS5, je m’engage dans la baie des Canoubiers où Amalia passera la nuit avec son charmant équipage.
Le bateau c’est merveilleux, je n’ai passé que 24H avec les 8 personnes qui sont à bord mais j’ai l’impression qu’on se connait, qu’on se comprend et qu’on pourrait partir en vacances ensembles.

Il est l’heure et avant que ce ne soit trop difficile de partir, je demande à Alexis de nous débarquer. Là, pour clôturer le spectacle, l’apparition improbable dans un mouillage surpeuplé d’un dauphin à 5m devant l’annexe pour nous saluer.

Merci infiniment pour cette expérience, j’essaye depuis des années de m’organiser pour faire les voiles et je n’aurai pas pu en profiter mieux.

Merci Antoine, Hélène et Christophe de me laisser croire que lorsqu’on a une passion, le hasard fait bien les choses. »

Guillaume