27/01/2021

Réussir son mouillage pendant sa croisière


Mais le mouillage, c’est quoi exactement ?

C’est mettre à l’arrêt son bateau dans un abri sûr, en jetant son ancre ou en s’accrochant à une bouée/un coffre eux-mêmes maintenus dans le fond. Le bateau et son équipage est alors en sécurité avec une surveillance moins accrue qu’en navigation.


Dans votre itinéraire de croisière un mouillage dit forain (hors zone portuaire et marina) se présentera forcément à vous comme une évidence par la beauté du site ou la proximité d’un lieu à découvrir à terre.

Avant de profiter d’une baie calme pour nager, se prélasser ou se déplacer, plusieurs facteurs indispensables sont à prendre en compte et ainsi réaliser le mouillage le plus sûr possible.


Comment réaliser le bon mouillage avec ancre ?


Tout d’abord, le mouillage ne sera efficace que si auparavant vous vous êtes informés, préparés et mobilisés sur le pont.


Ai-je le droit de jeter l’ancre ici ?


Premièrement certaines zones sont interdites au mouillage, car le fond n’est pas propice à celui-ci (câbles sous-marin,...). Et d’autres sont déconseillées car le fond limite l’accroche de l’ancre : fond rocheux, graveleux ou encore algueux.  Il faut donc anticiper et voir si la zone est accessible et idéale ou non.

Les conditions d’abri vont-elles restées les mêmes dans les heures suivantes ?


Deuxièmement prenez en compte la météo (actuelle et future), il faut mouiller dans un lieu abrité des vents dominants pour éviter tout imprévu et passer un moment agréable.


La méthode pour bien mouiller


En respectant les mesures de sécurité (équipements de sécurité pour la manœuvre: gants, bottes ou chaussures..., le bateau ne chasse pas, calculer l’évitage du bateau), suivez la procédure suivante :

- Choisissez un lieu peu profond et mettez-vous face au vent, puis immobilisez le bateau.
- Laissez l’ancre tomber à la verticale jusqu’à ce qu’il touche le fond (3 à 4 fois la hauteur d’eau de la chaîne).
- Enclenchez la marche arrière pour dérouler la longueur de chaine souhaitée et crochez l’ancre dans le fond.
- Coupez le contact.

Enfin, effectuez les vérifications et contrôles.

- Contrôler le rayon d’évitage, lorsque vous êtes à terre il existe des applications smartphones permettant de contrôler l’évitage du bateau.
- Mettre en place l’échelle au cas où quelqu’un tombe à l’eau  
- Vérifiez que votre ancre est bien accrochée (en allant directement dans l’eau si faible profondeur ou en regardant la vitesse sur le GPS).


 
 


Comment réaliser le bon mouillage sur une bouée ou un coffre ?


Encore une fois bien vérifier que vous ayez le droit de vous positionner dans cette zone. La bouée est peut-être attribuée à un autre bateau ou a été réservée au préalable.

Autre élément de contrôle important, le mouillage complet est-il suffisamment dimensionné à votre bateau de location ? Hormis le fait de vérifier en plongeant et encore il est difficile d’en être sûr à 100%, il faut rester vigilant en ayant toujours une personne à bord à même de manœuvrer si nécessaire.

Le mouillage sur une tonne pour le coup lui sera garant d’une solidité suffisante. Il vous faudra tout de même protéger le bateau car cet espace sera partagé avec d’autres bateaux qui viendront se mettre à couple.


Profiter de son mouillage

Ça y est vous y êtes, les derniers contrôles ont été effectués. L’équipage au complet peut se relâcher, il est temps de passer aux choses sérieuses se poser ou profiter pleinement de ce qui vous entoure :


- Prendre des photos en bateau
- Faire une partie de pêche
- Observer la faune qui vous entoure
- Nager et pratiquer des activités nautiques
- Partir à la découverte de la zone terrestre (activités, restauration…)
- Dormir au mouillage avec plus de tranquillité