Malaisie

Infos touristiques

Pourquoi ne pas jeter l'ancre pour profiter des autres visages de la Malaisie!

La Malaisie, c'est l'exubérance de la végétation : le long des routes, les plantations de palmiers à huile alternent avec les plantations d'hévéas sur un sol rouge et fécond.

Le pays se compose de deux contrées distinctes, la Malaisie péninsulaire, longue langue de terre d'environ 700 km pointée vers Singapour et l'Indonésie, et la Malaisie orientale, formée du Sarawak et du Sabah, deux États au nord de l'île de Bornéo, séparés par l'État indépendant de Brunei.
La péninsule, entre la Thaïlande au nord et Singapour au sud, est couverte en grande partie d'une jungle dense, notamment dans sa moitié nord où s'élèvent de hautes montagnes. Du côté occidental, une longue plaine fertile descend jusqu'à la mer tandis que la côte est, bordée de plages, s'adosse à des montagnes plus escarpées.

Dès votre descente de bateau, filez jusqu'au Sarawak et au Sabah, pour découvrir une flore et une faune exceptionnelle.
Au sommet du mont Kinabalu, le soleil semble se lever uniquement pour vous, les orangs-outans s'ébattent encore dans la jungle et la forêt est la plus ancienne forêt primaire de la planète.
D'une superficie presque identique à celle de la Malaisie péninsulaire, le Sarawak abrite de magnifiques parcs nationaux. Kuching, sa capitale, compte parmi les plus belles villes d'Asie. En remontant les rivières, vous découvrirez une jungle intacte où nombre de tribus très hospitalières vivent dans de longues maisons au milieu d'une faune et d'une flore d'une stupéfiante diversité.
Province voisine, Sabah est le territoire des réserves forestières de rafflésies (plus grande fleur du monde), du mont Kinabalu qui culmine à 4 101m et du parc de réadaptation des orangs-outangs de Sepilok.

Coté villes, Kuala Lumpur est une capitale effervescente, un immense chantier. Les tours Petronas, les plus hautes au monde, illustrent le dynamisme économique du pays. La gare ferroviaire, héritée des Britanniques, est un merveilleux exemple d'architecture coloniale. La moderne Masjid Negara, l'une des plus grandes mosquées d'Asie du sud-est, se dresse près de la gare. Le soir, le marché de Chinatown anime les rues du quartier au cœur duquel, le temple hindou de style tamoul, Sri Mahamariammam, est le point de départ de la procession de Thaipusam.
Malacca, au sud du pays, est la ville la plus intéressante sur le plan historique. Elle a su préserver son architecture hollandaise. Dans ses rues étroites, d'anciennes maisons restaurées côtoient des boutiques d'antiquités et de vieux temples chinois. Le quartier chinois conserve un charme suranné où il fait bon y flâner.
Kota Bahru, aux portes de la Thaïlande, possède l'un des plus beau marché du pays.

À la croisée des grandes routes maritimes, l'archipel malaisien est riche de ses différences géographiques valorisées et préservées par ses 19 parcs nationaux.
Ici les longues plages de sable blanc sont paradisiaques et si l'horizon s'étend à l'infini, il suffit de tourner la tête pour découvrir une faune, une végétation et un relief tout aussi généreux.

À coté du soleil, de la mer et de la voile, de nombreuses opportunités vous sont offertes en Malaisie...
Que vous soyez entraîné et débordant d'énergie ou plutôt en quête de douceurs, de bien-être et de nourriture spirituelle, la Malaisie est une destination évidente.

La partie orientale du pays offre de très nombreuses possibilités de randonnées, d'explorations de grottes, de descentes de fleuves et de trekking dans la jungle. Ceux qui souhaitent plonger seront comblés le long de chacune des côtes du pays. Les cyclotouristes trouveront leur bonheur dans des régions vallonnées à l'intérieur de la péninsule, sur les routes de la Malaisie orientale ou le long de la côte est.
Sur la partie continentale, les vestiges de l'époque coloniale et les traces des différentes cultures qui composent le pays s'offrent à vous à ciel ouvert.