Açores

Infos touristiques

Pourquoi ne pas jeter l'ancre pour profiter des autres visages de l'archipel des Açores?

L’archipel est une région autonome du Portugal : il marque ainsi la pointe occidentale de l’Europe. Cette situation géographique et culturelle (les Açoriens aiment se dire Européens) garantit un séjour confortable dans une région très sûre, amicale et ouverte sur l’extérieur.
L’origine volcanique de toutes ces îles est démontrée par l’existence de très nombreux cônes de scories et par plusieurs stratovolcans à caldeira. La plupart des îles sont soumises à une intense activité sismique. Le volcan Ponta do Pico sur l’île de Pico, de nature essentiellement basaltique et dont l’altitude est de 2 351 mètres, est le point culminant des Açores ainsi que du Portugal.
Les Açores, c’est 9 îles, c’est 350 milles à vol d’oiseau entre la douce Santa-Maria et la magique Florès. Visitez les Açores en un mois, c’est un terrain de jeu fascinant tant en navigation qu’en randonnée pédestre.
Les Açores, c'est une hospitalité peu commune. On sait que les Portugais sont par nature hospitaliers, les Açoriens le sont encore davantage, peut-être parce qu’ils n’ont pas encore été gâtés par l’appât du gain et la manne touristique. Tout le monde se mettra en quatre pour vous aider ou vous servir et prendra plaisir à discuter avec vous autour d’une bonne bouteille de vin ou d’une liqueur d’ananas, sans jamais vous donner l’impression qu’il y a quelque chose de plus urgent à faire.
Éco-touristique par essence, les Açores évoquent des paradis terrestres : les cascades plongent dans des gorges ensoleillées, les collines verdoyantes coudoient des volcans évasés, témoins apaisés d’une présence tellurique permanente, les forêts denses laissent place aux lacs paisibles, qui reflètent les nuages errants dans le ciel, les berges pleines de parfums subtils s’ouvrent sur une mystérieuse coulée de lave, des roches de basalte se dressent en un chaos formidable. Plaines fertiles et monts lointains, volcans brumeux et villes claires : à chaque instant, nos sens sont en éveil.
Des hortensias... il y en a dans tous les coins des hortensias ! Ça pousse le long des routes, dans les jardins, dans les champs, à l'état sauvage: partout ! Sur certaines îles, il y a aussi des cultures de thé et de tabac.
La cuisine y est typiquement portugaise. C'est une cuisine qui tient au corpes et constituée ans sa grande majorité de poissons. L'eau est potable sur toutes les îles.
La pêche fait la popularité de cet archipel. Pour les amateurs, un permis touristique est délivré aux non-résidents.
Il existe de nombreux bateaux très bien équipés pour la pêche au gros.
Les Açores ce sont aussi des traditions bien vivantes. En été, les fêtes sont presque quotidiennes. Les Açoriens ne sont pas des bourreaux de travail, ils savent s’arrêter quand il y a mieux à faire, quand le nécessaire est déjà fait. Ce sont alors des réjouissances sans fin, colorées et conviviales, où religion et profane font bon ménage. Si l’archipel a le regard tourné vers l’avenir, il n’en renie pas pour autant son passé, et chaque célébration est prétexte à des chants, des danses ou des banquets.