Espagne Baléares

Infos touristiques

Pourquoi ne pas jeter l'ancre pour profiter des autres visages de l'archipel des Baléares ! 
Les Baléares sont des îles pleines de charme. À Majorque, oubliez vite les bars de la baie de Palma pour partir à la découverte des monastères perdus dans la montagne, à travers ses sentiers de randonnée.
Minorque est la plus préservée et la plus sage des quatre îles des Baléares. On y trouve des sites préhistoriques de belle qualité. C'est un "musée à ciel ouvert" avec notamment de nombreux talayots : hautes de 5 à 10 m, ce sont des sortes de tours de pierre, en forme de cône tronqué.
À l’opposé, Ibiza bénéficie d'une réputation sulfureuse. Ne négligez toutefois pas la visite de ses beaux villages. Ses folles nuits restent parmi les plus connues au monde. Après une soirée en boîte de nuit, tout le monde vous proposera cette atmosphère relaxante et branchée qui consiste à bronzer en refaisant le monde à coup d’assiettes végétariennes et de cocktails, baignée dans une ambiance de décibels électros...
Enfin, il reste Formentera, un de nos coups de cœur aux Baléares, à condition de s’y rendre avant ou après la très haute saison. Là, résident uniquement de jolies plages et des petits villages à taille humaine.
Les îles de l'archipel sont très propices à la pratique des autres sports nautiques : elles regorgent de jolies plages et calanques. Pour les amateurs de plongée sous-marine, Formentera possède des fonds marins limpides. L'un des meilleurs spots est l'île de Cabrera où, parc national aidant, la faible activité touristique permet une belle qualité des fonds. L'intérieur des îles mérite que l'on s'échappe sur les innombrables sentiers de randonnée de Majorque, surtout dans la Serra de Tramuntana.
Sóller est également une base de départ appréciée et réputée.
Dans la foulée, vous pourrez vous initier à la grimpette. L'alpinisme se développe rapidement sur l'archipel avec des structures d'accueil et de nombreuses propositions d'itinéraires.
Au printemps, les fous de vélo débarquent à Majorque. Accostez l'un de ces Anglais, Irlandais ou Allemands dont la forme olympique vous donnera des complexes ! Il vous dira son amour pour Majorque, pour son printemps tiède mais jamais chaud, venté sans excès, ses paysages variés, ses collines, ses monts et ses cols au profil alpin.