Espagne Baléares

Climat et navigation

Le climat des Baléares est très stable. L'archipel bénéficie d'un climat méditerranéen tempéré, aux hivers doux et pluvieux et aux étés secs, très ensoleillés mais sans canicule. Il se forme en été de belles brises thermiques. Les brises de mer qui soufflent du large se lèvent environ vers 10 heures et peuvent atteindre vers 14 heures, force 3 à 4. Ces brises mollissent vers 17 ou 18 heures.  A Majorque, la température ne monte guère au dessus de 33°C en été et à Ibiza rarement au dessus de 30°C.

La température de l'eau tourne autour de 25°C en août. L'ensemble de ces conditions présentes aux Baléares en font un archipel qui se prête particulièrement bien à la croisière en voilier ou en catamaran de début mai à fin octobre.

L'ARCHIPEL DES BALEARES
Ces quatre îles s'étendent sur une distance de 80 milles. Elles offrent un climat remarquablement bien ensoleillé, des brises modérées en été et un rivage très découpé où se cachent des centaines de calas, des petites calanques étroites qui sont pour le navigateur autant d'abris généralement sûrs.
Au nord de l'archipel, Minorque et ses plateaux côtiers, surplombant la mer par de hautes falaises, est l'île la plus sauvage de l'archipel. Sa côte nord offre un plateau très découpé avec une multitude de petites anses où il est aisé de mouiller pour la nuit par temps calme. La côte Sud est formée de petites falaises escarpées où débouchent de nombreux petits ruisseaux qui ont creusé d'étroites calanques et qui constituent d'agréables mouillages bien abrités.
Majorque, l'île principale, offre au nord-ouest, une côte très élevée et sauvage, avec de hautes falaises, qui s'oppose au sud-est à une côte assez basse, au rivage rocheux, creusé d'une multitude de petites calanques et de petits ports. Au sud-est de l'île, la réserve naturelle des Cabrera est incontournable : elle nécessite toutefois l'obtention d'un permis de visite.
Au sud de Majorque, Ibiza se prolonge vers le sud par l'île de Formentera. Elles sont séparées par à peine 1 mille. Le rivage y est souvent escarpé avec de très beaux versants couverts de pins. Les pointes sont nombreuses et dessinent une multitude de petites baies que creusent des calas. Ce sont de superbes mouillages dans des eaux limpides.