Les Sporades Et Chalcidique

Nos suggestions d'itinéraires

Les Sporades Et Chalcidique Itinéraire Nikiti - 14 Jours 14 Jours

Proposition d’itinéraire pour 2 semaines - environ 410 milles nautiques, par Océans Evasion.

1 Jour 1 : Porto Carras

Petit port équipé de pontons flottants avec peu d’anneaux d’ancrage. Il  est préférable d’accoster à la marina de Porto Carras. Il y a un grand  choix de cafés et de tavernes telles que la taverne de poisson «Ta  limanakia» avec ses tables sur le sable. En profiter pour prendre un  taxi et visiter le village de Parthenonas situé à 4km, village  traditionnel de Chalcidique bien réhabilité. «La taverne de Paul»,  spécialité de viandes, offre une vue imprenable sur tout le golfe de  Toroneos. Juste après l’hôtel de Porto Carras, facilement visible de la  mer, et de sa marina, se trouvent des petites criques aux eaux  turquoises, bien protégées du vent.

image
2 Jour 2 : Porto Koufou

Tout au long du trajet, il faut naviguer au large des îlots de Spalathronission. Porto Koufo est le meilleur port naturel de toute la  mer Egée. Il est abrité par tous les temps.

image
3 Jour 3 : Golfe de Sykias

Le golfe de Sykias est assez important avec, en son centre, un bon  tirant d’eau où il est aisé de jeter l’ancre. Les eaux y sont claires  avec un fond sablonneux qui permet un bon ancrage. Sur la plage se  trouvent des tavernes. Sur la plage se trouve la taverne «Tria vimata  stin ammo».

image
4 Jour 4 : Diaporos

Aucune difficulté particulière tout le long du trajet, les eaux sont  claires et les fonds assez profonds. Possibilité de se baigner et  d’acccoster dans les différentes plages de Platanitsi, Kavourotripes,  Armenistis, Zografou et Manassou. L’île de Diaporos offre un mouillage  protégé par tout type de temps. L’île de Diaporos est bien abritée de  tous les vents comme la petite crique de Kryfto.

image
5 Jour 5 : Amouliani

Possibilité de se baigner à Alikes (golfe de Tsarki). Le village  d’Amouliani vaut la peine d’être visité. On peut combiner une visite de  l’île pour la journée avec un retour à Ormos Panagias le soir.Ormos  Panagias – Golfe de Sykias : En revenant dans la même zone, on vous  suggère de passer en face vers la presqu’île du mont Athos, longer les  côtes pour voir de près les monastères réputés du Mont Athos, le  mouillage sur ses côtes étant formellement interdit.

image
6 Jour 6 : Ormos Panagias

Une fois au petit port de Ormos Panagias. Taverne conseillée «O Aristos»  , service soigné et spécialités de poisson. Au départ de Ormos Panagias  prendre un taxi et visiter le village de Agios Nikolaos, village  typique de la région.

image
7 Jour 7 : Kyra Panagia

Il y a deux mouillages possibles, l’un dans la baie de Planiti au nord,  l’autre dans la baie d’ Agios Petros au NO. Dans la baie de Agios Petros  ou Pelagos sur la carte, préférer le côté gauche quand vous passez au  large de l’ilot Pelerissa. La

baie de Planiti est abritée de tous  les vents, les fonds y sont profonds et sablonneux et il faut laisser  beaucoup de chaîne. Privilégiez la partie gauche en entrant. Il y a deux  mouillages possibles,

l’un dans la baie de Planiti au

nord, l’autre dans la baie d’ Agios

Petros au NO. Dans la baie de

Agios Petros ou Pelagos sur la

carte, préférer le côté gauche

quand vous passez au large de

l’ilot Pelerissa.

La  baie de Planiti est abritée de tous les vents, les fonds y sont  profonds et sablonneux et il faut laisser beaucoup de chaîne.  Privilégiez la partie gauche en entrant. Le meilleur abri se trouve dans  la petite crique avec le petit îlot rocheux. Le fond est sablonneux et  offre un bon ancrage. La baie d’Agios Petros est sujette aux vents de  sud et sud-ouest qui provoquent des effets désagréables de houle. En cas  de vents violents la sécurité y est limitée. Sur l’ile de Pelagonissi,  son vrai nom, se trouve le monastère de Kyra Panagia situé dans la  partie sud de l’île. Il est habité par un seul moine. Le monastère est  distant de chaque baie de 4 km. On peut y accéder à pied par des  sentiers malaisés. Le seul accès se fait par la mer par une petite  crique située à l’est de l’île mais il ne faut pas qu’il y ait de vent.  Dans le cas contraire, les vagues mettent en danger les bateaux. Il ne  faut jamais laisser les bateaux sans équipage si quelqu’un veut aller au  monastère.

image
8 Jour 8 : Patitiri

Distante de 7 à 8 milles (environ 1h) pour atteindre la partie nord de  l’île, 15milles soit 2h pour le port de Patitiri. Accès sans problème  entre l’île de Peristeras et Alonissos. Arrêt pour baignades dans les  plages d’Alonissos : Agios Dimitrios, Kokkinokastro, Giorgi, Milias et  Megali Mourtia dans la partie sud de l’île. Mouillage possible dans les  plages de Milias, Giorgi et Mourtia.Le port principal d’ Alonissos,  Patitiri, est un petit port avec peu d’anneaux d’ancrage.Au départ de  Patitiri, visiter absolument, avant le coucher du soleil, le vieux  village d’Alonissos. Ce village a été abandonné après le violent  tremblement de terre du 9 avril 1965. Il a été entièrement reconstruit  et offre une vue imprenable sur la mer Egée. Tavernes conseillées: «To  steki tou Nikola» à Patitiri pour des souvlakia et du gyro et toutes les  tavernes de poissons de Patitiri. Dans le vieux village, la taverne «  Panselino » propose des plats typiques de l’île comme le feuilleté  (pita) traditionnel. Alonissos est réputée pour son thon. Vous pouvez le  trouver en conserve dans le magasin de Stella « Gevsis tis Physsis »  ainsi que des produits bio et des produits de beauté (vorrestella@gmail.com tel :+302424065563).

image
9 Jour 9 : Peristeras

Distante de 7 milles (1h) du port de Patitiri. L’île de Peristeras est  inhabitée et le golfe Peristeri dans sa partie sud permet un bon  mouillage protégé des vents du nord. Autre solution, la petite crique de  Xero à côté de Peristeri, mais plus sujette aux vents de SE et aux  vagues. En face d’Alonissos, en se dirigeant vers le sud, le golfe de  Vassiliko dans l’île de Peristeras est conseillé pour son mouillage bien  abrité. On peut jeter l’ancre et se baigner.

image
10 Jour 10 : Skantzoura

L’île de Skantzoura est inhabitée et permet seulement des mouillages  sauvages dans deux criques, l’une à l’ouest la plus visitée et l’autre  moins connue et plus petite au sud, toutes les deux étant de très bons  mouillages. Si les vents le permettent, choisissez plutôt celle du sud.

image
11 Jour 11 : Skopelos

Skopelos possède de nombreuses plages pour la baignade : Staphylos,  Glisteri, Limonari, Kastani, Milia et Panormos, très bien abrité pour un  mouillage sauvage. Le port principal de Skopelos est le plus important  et le plus protégé des Sporades. Il est recommandé en cas de mauvais  temps. Arriver au plus tard à 18h -18h30. Le village de Skopelos très  pittoresque vaut le détour avec ses ruelles typiques et ses innombrables  églises. avernes conseillées : « To Rodi » cuisine grecque de qualité,  service soigné dans un cadre agréable. réservation indispensable (tel:  2424024601 leftmits@hotmail.com).  Demander Lefteris. « Tis Annas », « Klimataria » sur le port pour des  plats cuisinés et «Molos » pour du poisson. Incontournable, le bar «  Thalassa » situé au dessus de l’église Panagia tis Pyrgou pour déguster  d’excellents cocktails avec un service en français !! Autre bar  intéressant avec vue sur la mer, « Mercourios » qui possède un espace  dédié aux expos, pour écouter du jazz et de la musique latin ( www.mercurius.gr).  Egalement vers le port, le bar « Platanos » situé à côté d’un platane,  pour boire un café ou écouter du jazz le soir. A déguster sans faute le  feuilleté traditionnel de Skopelos et les gâteaux locaux les haïmalias.  Une visite également s’impose à l’atelier de Triantaphyllos Boudala  situé sur la route extérieure de Skopelos où vous trouverez toutes  sortes de bateaux traditionnels en bois.

image
12 Jour 12 : Skiathos

A partir de la partie ouest de Skopelos, Skiathos est distante de  12milles soit environ 1h et demi. Skiathos possède peu de mouillages  sauvages mais de très belles plages pour la baignade telles que l’iîe de  Tsougria, Koukounaries, Banana, Vromolimnos. A l’entrée de la plage de  Koukounaries et à Tsougria faire attention aux rochers affleurants. Le  port de Skiathos est le port le plus touristique et le plus visité des  Sporades. Très bruyant avec de nombreuses arrivées de bateaux en même  temps. A éviter les weekend à partir du vendredi. La taverne « To  Bakaliko » offre une cuisine traditionnelle mais il vaut mieux réserver.

image
13 Jour 13 : Retour à Nikiti
image