Italie Sardaigne

Infos touristiques

Pourquoi ne pas jeter l'ancre pour profiter des autres visages de la Sardaigne !

Voici une île peuplée plutôt de bergers que de pêcheurs où, d'avril à octobre, on peut goûter aux plaisirs de la découverte du littoral à la voile et partir à la découverte de son extraordinaire patrimoine naturel dans les régions de la Gallura, la Barbagia et de l'Ogliastra.

Les plages de Sardaigne comptent parmi les plus belles de la Méditerranée, et les plus calmes aussi, grâce à une faible concentration humaine le long des côtes. Ces côtes sont cristallines et poissonneuses, idéales pour la baignade et la plongée. La Sardaigne offre une nature intacte dont peu de ses voisines de la grande bleue peuvent encore se vanter.

L'île est moins boisée que la Corse mais ses paysages sont tout de même moins secs qu'en Sicile ou en Crète. L'arrière pays est couvert d'énormes forêts de chênes verts séculaires et de collines couvertes d'oliviers...
Le cœur de la Sardaigne est montagneux, à cause de l'érosion qui a modelé son relief en créant des gorges, des falaises calcaires et des vallées, mais peu de plaines et de hauts plateaux. La couleur dominante est le bleu, ponctué de rouge et de marron : un gigantesque amas rocheux où les sommets granitiques et le maquis semblent posés directement sur la mer.

Pour une découverte du patrimoine culturel de la Sardaigne, l'île recèle de ruines archéologiques comme les nuraghes (habitations primitives), des tombes des géants, des églises romanes et affiche une longue tradition de fêtes religieuses et païennes.
Ajoutez à tout ceci une gastronomie composée de saveurs locales et authentiques... Voilà les charmes de cette île si proche et pourtant si exotique.