Italie Sicile

Climat et navigation

Le climat sicilien est de type méditerranéen où alternent été chaud et sec et hiver doux et humide.

Les mois les plus agréables pour naviguer en Sicile vont d'avril à octobre. En juillet et août, les températures peuvent se révéler très élevées (28°C en moyenne) mais elles sont heureusement tempérées par la brise de mer. La température de la mer grimpe jusqu'à 25°C pour la même période.

Au printemps, il n’est pas rare que le sirocco fasse monter la température.

Les pluies sont rares, l’eau en est d’autant plus précieuse : il ne faut donc pas la gaspiller.

Les vents sont des brises marines plutôt faibles et dans l'ensemble, la croisière alternera souvent la voile et le moteur.

LE NORD DE L'ILE ET LES ILES ÉOLIENNES 

C'est une région de volcans dont le plus haut est l'Etna sur la côte est de la Sicile. 

A quelques milles des côtes, les îles Éoliennes (Vulcano, Salina, Lipari, Filicudi, Alicudi, Panarea et le Stromboli) sont un groupe d'anciens volcans d'une extraordinaire beauté baignant dans une eau cristalline.

La côte nord, de Palerme au détroit de Messine, est bordée de réserves marines naturelles. C'est une succession de falaises tombant à pic dans une mer d'un vert translucide, de plages de sable fin et de petits ports aux maisons blanches ou brunes ... Ne manquez pas de faire une escale pour visiter Palerme, son centre historique très animé, ses églises baroques et ses nombreux monuments retraçant son histoire mouvementée.

 

L'OUEST ET LES ÎLES EGADES (AEGATES en latin)

De Trapani aux charmes de Marsala, la côte ouest est surtout renommée pour sa proximité avec les îles Aegates. Très proche de la côte Sicilienne, l'archipel compte trois îles principales : Favignana et ses criques resplendissantes baignant dans une eau limpide d'un bleu intense, Marettimo la plus lointaine avec son relief montagneux, ses grottes et cavités maritimes et Levanzo la plus petite qui est recherchée pour sa tranquillité. L’île est devenue célèbre car elle abrite une grotte révélant d'intéressantes peintures préhistoriques.

 

LA COTE EST DE LA SICILE 

Le détroit de Messine qui sépare la Sicile de la botte italienne est le lien entre la Mer Tyrrhénienne au Nord et la Mer Ionienne au Sud.

Il faut rester attentif pour son passage car il peut se révéler gênant à cause des courants, mais il est rarement dangereux.

De la sélect Taormina, charmante et perchée sur des pentes rocheuses escarpées, à la douce et délicieuse Syracuse, en passant par Riposto et Catane, vous serez aux premières loges pour admirer et escalader l'Etna. La côte est de la Sicile est très animée en été.

 

LES ILES DU SUD : PANTELLERIA, LES ILES PELAGIE ET MALTE 

De Porto Palo à Mazara del Vallo, la côte Sud de la Sicile est plus "plate". Les ruines de la ville grecque d'Agrigente sont superbes et témoignent du génie des architectes grecs.

Cette côte offre surtout de très bonnes bases de départ pour effectuer une belle traversée vers Malte, Pantelleria, les îles Pélagie et Lampedusa et pourquoi pas les exotiques côtes tunisiennes...

Pantelleria, à 55 milles au Sud-Ouest de la Sicile, est une île volcanique très belle, haute, fertile et très cultivée avec des vignes et des jardins.

Au sud/sud-est, l'archipel des îles Pélagie est constitué des jolies Linosa, Lampione et Lampedusa, la plus grande. Ce sont des îles basses, assez pauvres en végétation. Lampedusa offre notamment une multitude de merveilleuses petites criques.