Foire aux questions

Avant votre croisière

Quel est le suivi de mon dossier ?

Notre Service Clients assurera un SUIVI PERSONNALISE de votre dossier :

Votre Réservation : les options ou prestations que vous souhaitez ajouter, les règlements, les modifications éventuelles,…

Votre Dossier de croisière : nous réunissons vos documents nautiques (CV nautique, liste d’équipage,….) et les transmettons à la base de départ. Ils peuvent être différents suivant les destinations. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps le jour de votre arrivée à compléter les documents demandés.

Votre Carte d’embarquement : vous recevez votre Carte d’embarquement avant votre départ avec toutes les informations nécessaires à votre arrivée et à votre accueil sur place : adresse et plan de la marina, coordonnées du chef de base, emplacement de votre bateau,… Elle reprend tous les éléments relatifs à votre croisière.

Quelles différences entre un bateau de moins de 5 ans et un plus âgé de 5 à 10 ans ?

C'est premièrement une question de génération.

C’est un peu comme les générations de voitures, cela change beaucoup au niveau du look, des équipements, des espaces; certains clients y sont sensibles d’autres moins…

A cela vous devez rajouter de la vétusté quand les bateaux font 20 à 24 semaines de charter par an, la vétusté se ressent, même si les défauts principaux se rattrapent par des rénovations (refit dans le milieu nautique). Ces rénovations sont plus ou moins importantes selon l'armateur cela va des vernis et coussins jusqu’au des changements de moteurs, d'électronique...

Dernier point et pas le moindre, le risque de panne : il est bien sûr plus grand sur un bateau de 5 à 10 ans que sur un récent. Ce point est une évidence, même si la maintenance est parfaitement exécutée, un alternateur qui décide d'arrêter de fonctionner, s'arrête, aucun signe avant-coureur.

L'industrie nautique n'a pas la même rentabilité ni exigences que l'industrie aéronautique, l'ensemble des pièces ne sont pas changées systématiquement après un temps déterminé d'utilisation.

Quel permis pour louer un voilier ?

La plupart des pays et notamment les pays Méditerranéens demandent que soit présent à bord du bateau de location (sans skipper professionnel) une personne titulaire d’un permis de navigation.

En France, nous ne disposons pas de permis voile, l’Union Européenne a établi une équivalence entre permis, vous devez donc présenter n’importe quel permis mer moteur :

Avant le 1er janvier 2008 : permis mer côtier/A/B/C ou permis mer hauturier

Après le 1er janvier 2008 : permis option côtière ou extension hauturière.

Cependant, si vous manquez d'expérience en navigation mais que vous souhaitez profiter d'une croisière sur un voilier, un skipper professionnel peut vous accompagner.

A quoi correspond la caution et comment la dépose-t-on ?

Vous êtes donc le locataire du bateau, en terme maritime, l’affrêteur, vous prenez un skipper pour vous accompagner.

Le skipper dispose d’une RC (assurance responsabilité civile) liée aux personnes qu’il a sous sa responsabilité mais sa RC ne couvre pas les dommages au bateau.

Les dommages au bateau sont couverts par l’assurance dommage du bateau mais avec une franchise. Pour simplifier la compréhension, les loueurs ont assimilé caution et franchise sous le terme unique de caution (elle couvre la franchise équivalente ou inférieure).

La base de location demandera au locataire un dépôt de caution à l’embarquement, il se fera en pré-autorisation avec une ou plusieurs cartes bancaires (bien penser à vérifier votre plafond - demander au cas où une augmentation de celui-ci à votre banquier).

La caution est en rapport avec la valeur du bateau elle se situe dans une fourchette de 3000 à 8000 €.

Est-il possible de réduire mon "risque caution" ?

L'option remboursement de Caution : avec un coût limité, elle vous garantit, en cas d’incident de mer, le montant de la caution (dans la limite de 90%) remis à la base de location à votre arrivée. Vous naviguerez ainsi en toute tranquillité.

Ex : dommages causés sur un Bavaria 50 en Grèce : safran et coque endommagés.

M. Robert T. a été remboursé de 1600€ sous 7 jours

Est il possible de souscrire à une Assurance Annulation ?

Si vous possédez une carte bancaire de type Premier ou Gold, vous bénéficiez d'une couverture annulation en cas de maladie, accident. Vérifiez auprès de votre organisme bancaire quelles sont les assurances auxquelles vous avez le droit.

Pour une couverture Assurance  Annulation  + Assistance plus complète nous proposons en partenariat avec MONDIAL ASSISTANCE :

Annulation + assistance  + interruption de séjour - à souscrire dans le mois qui suit la réservation.

Ex : annulation de la croisière de M. André aux Baléares pour des raisons familiales.  Remboursement de la totalité des versements effectués, soit 1090€.

Comment faire pour réserver les billets avions ?

Lors de votre demande, vous nous communiquerez le nombre de passagers adultes et enfants et votre ville départ.

Ces informations seront transmises à notre Agence de Voyages Océans Voyages qui vous adressera une proposition de vol.

Quels sont les équipements indispensables pour naviguer sur un voilier de location ?

Il est avant tout indispensable, pour votre sécurité, d'avoir un bord des gilets de sauvetages, une VHF, un sondeur électronique et le guide sur la zone de navigation.

Au niveau du confort, il est préférable de mettre de côté la valise rigide et préférer un sac souple et imperméable qui prendra beaucoup moins de place à bord.

Privilégier des vêtements chauds de types polaires et imperméable comme une veste respirable ou le ciré marin.

Afin de garder vous appareils électroniques hors de l'eau pensez à utiliser une housse ou une coque étanche.

Comment rejoindre la base de départ depuis l'aéroport ?

Transfert / acheminement :

notre agence de voyage Oceans Voyages organisera votre transfert en taxi ou minibus pour rejoindre la marina depuis l’aéroport.

Ce transfert est réservé par Océans Voyages.

Suivant le nombre de personnes que vous êtes, le transfert se fait en voiture ou en minibus.

Contactez Jérôme chez OCEANS VOYAGES au (+33)2 30 91 50 52 ou jerome@oceans-voyages.com

Celtic Submarine 2
Rue du sous-marin Vénus
56100 Lorient - FRANCE

Est-ce que l'avitaillement, la liste des courses peut être fait avant notre arrivée ?

Si vous le souhaitez, nous organisons votre avitaillement, livré sur votre bateau avant votre arrivée à bord.

Pour ce faire, vous recevrez une liste d’avitaillement à compléter selon vos envies et à nous retourner au plus tard 7 jours avant le départ.

Le règlement se fait sur place le jour de l'embarquement par CB.

Que choisir pour ma croisière : Voilier ou Catamaran ?

Avant sa croisière, le choix d’un bateau peut parfois se révéler compliqué. Il ne faut pas perdre à l’idée, que les catamarans et les voiliers ont tous des points positifs à faire valoir.

Ainsi, en fonction de ce que vous recherchez, votre choix de bateau sera différent. Pour une croisière familiale ou entre amis, le choix du bateau s’orientera plus vers un catamaran qui dispose d’un espace habitable bien supérieur aux monocoques. Le choix sera identique si l’on craint le mal de mer.

Le souhait d’une croisière au coût peu élevé mènera quant à lui vers la location d’un monocoque, de même si l’on recherche des sensations de navigations plus plaisantes.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos conseillers experts qui, en fonction de vos souhaits se chargeront de vous trouver le bateau le plus en adéquation avec vos demandes.

Peut-on louer sur n'importe quelle durée, et partir le jour de la semaine de notre choix ?

Il est tout à fait possible de réserver une croisière pour la durée de votre choix et à la date de départ que vous souhaitez. Vous pourrez alors effectuer une croisière entre 3 jours et 2 semaines sans contrainte. 

Attention tout de même, pour les destinations méditerranéennes et du nord de l’Europe, les locations se font exclusivement à la semaine, de samedi en samedi.

Combien coûte une croisière privative ?

En fonction du type de bateau, de sa taille et de sa récence, de la durée de votre croisière ainsi que de la destination choisie, les tarifs seront différents. Il faut compter en moyenne entre 900 et 1400€ par personne en fonction de la configuration de votre croisière.

Quels sont les autres frais à prévoir ?

Au prix de la location du bateau, viendront s’ajouter des frais supplémentaires.

Il faudra alors prendre en compte le prix d’un skipper et/ou d’une hôtesse cuisinière si l’on souhaite ce type de prestation, du pack nettoyage final ainsi que l’option literie et serviettes. Tous ces prix seront fixes et indiqués dans les devis qu’Océans Evasion vous transmettra.

Il faudra aussi ajouter une part variable correspondant à votre approvisionnement en nourriture et en boissons ainsi qu’à votre consommation en carburant.

Enfin, les taxes portuaires seront des frais supplémentaires à prévoir. En effet, chaque port perçoit un forfait pour la nuitée. Cependant, le bateau permet d’alterner mouillages sauvages (gratuits) et places de port pour la nuit.

Pouvez-vous organiser les vols, les transferts ?

Oui, notre agence sœur « Océans Voyages » se chargera d’organiser selon vos souhaits vos vols, mais aussi vos transferts vers la marina pour y rejoindre votre bateau.

Comment se préparer contre le mal de mer ?

Avant la navigation :


-  Prendre un bon repos avant de prendre la mer : un bon dodo avant le départ réduira les risques de mal de mer.

-  Ne naviguer ni le ventre vide ni trop rempli : avant votre navigation, il est important de s’alimenter normalement sans abuser.

-  Laissez votre appréhension de côté : restez positif, profitez de votre voyage, celui-ci se déroulera parfaitement.

-  Ne jamais ressentir le froid trop longtemps : emportez suffisamment de vêtements avec vous.


Pendant la navigation :


-  Ne pas rester inactif sur le bateau : l’inactivité est la meilleure amie du mal de mer, alors prenez part à différentes activités comme prendre la barre.

-  Placez-vous au centre du bateau : le centre du bateau sera moins impacté par les mouvements de la navigation ce qui permettra de soulager le mal de mer.

-  Prendre de grandes respirations et se détendre : un peu de yoga, c’est sympa non ?

-  Regardez la mer et l’horizon : le mal de mer provient d’une contradiction entre la vision qui ne perçoit pas les mouvements du bateau et l’équilibre qui subit les secousses de la navigation. Regarder la mer permettra à votre vision de prendre en compte les mouvements du bateau et le mal de mer pourra disparaitre ou diminuer.

-  Evitez la lecture : avoir la tête baissée et regarder un objet statique lors d’une navigation ne sont pas les meilleurs moyens d’éviter le mal de mer.

-  Manger de la banane : il paraitrait qu’ingurgiter de la banane permettrait de diminuer les aigreurs. Prévoyez donc un petit encas, au cas où.
-  Prévoir des médicaments type « Mercalm » : ces médicaments sont utilisés pour diminuer nausées, vomissements et étourdissements lors de la navigation.
-  Pour les adeptes de gadgets en tout genre, sachez qu’il existe aussi des lunettes et des bracelets anti mal de mer.
-  Se protéger contre le froid : tout comme lorsque l’on se rend en montagne, on ne part pas en short et t-shirt en croisière. Prévoyez donc des vêtements chauds (Veste, pantalons, K-way).


Hormis les chaussures devant être à semelle blanche, l’équipement est très proche de celui utilisé pendant les randonnées en montagne, il n’y a donc pas de grosses dépenses vestimentaires à effectuer Il faut tout de même savoir que chaque personne réagira différemment face au mal de mer.


La liste ci-dessus prodigue quelques techniques qui pourront ne pas s’avérer efficaces chez certains. Mais restons positif, le mal de mer n’est bien souvent que passager et s’estompera très rapidement lors de votre croisière avec Océans Evasion.

Pendant votre croisière

Est-il possible de prendre son bateau plus tôt que l'heure indiquée sur la réservation ?

Les bases de location se calent sur l’arrivée des clients, si vous nous dîtes que vous serez à 15h, nous transmettons l'information et ils s’organisent pour.

Les arrivées décalées conviennent parfaitement à l’organisation des bases, il faut juste que cela soit bien organisé au préalable, c’est le rôle de notre Service Clients.

Cependant, contractuellement les horaires prévus par la base de location ne changent pas, car imaginons que le bateau ait une réparation lourde à traiter, la base ne souhaite pas s’engager sur une date antérieure.

Comment tester la consommation électrique et les batteries du bateau avant mon départ ?

Afin de bien contrôler vos batteries de bord, vous devez relever le voltage de celles-ci, tous les bateaux modernes sont équipés d’un voltmètre.

Généralement quand vous prenez possession de votre bateau, celui-ci est connecté avec sa rallonge 220v au quai, les batteries sont en charge grâce au chargeur de batterie, elles indiquent un voltage supérieures à 13V.

Avant votre départ et pour contrôler le parc batterie bord, vous devez déconnecter le bateau du quai, vous constatez une première chute, qui est logique, les batteries ne sont plus en charge, l’indication batteries chargées doit être comprise en 12.5 et 13V, vous retenez cette valeur.

Après 15 min, sans consommation particulière, la valeur ne doit pas avoir évolué ou faiblement ; vous allumez votre réfrigérateur en vérifiant bien qu’il refroidisse puis, l’électronique du bord et les lumières du carré.

Vous mesurez la valeur 30 à 45 min après, la valeur doit logiquement être supérieure à 12.5 V  et en aucun cas inférieure à  12.2 – 12.3 V.

Car si tel est le cas, cela signifie que les batteries ne tiennent pas la charge et donc que vous devrez faire du moteur (faire fonctionner l’alternateur) à de multiples reprises en cours de journée.

Appelez un technicien pour le contrôle avant de partir.

Est-on obligé de naviguer tous les jours ?

Vous êtes le maitre de votre croisière, il est donc évident que les décisions de programme vous appartiennent. Ainsi, si vous voulez rester à quai pendant une journée entière afin de partir en excursion à l’intérieur du pays, vous serez libre de le faire. 

Le bateau peut aussi parfois être immobilisé pendant une journée pour cause de coups de vent. 

Vous pourrez alors mettre à profit cette journée pour par exemple visiter la ville, faire de la randonnée ou pour lire un livre.

L'itinéraire est-il imposé ?

Non, l’itinéraire ne vous est pas imposé. Vous êtes le maitre de vos croisières et le skipper sera donc à votre écoute et dans la limite du possible réalisera vos souhaits.

Cependant, si le skipper juge que l’itinéraire est trop ambitieux ou qu’il n’est pas réalisable avec les conditions météorologiques, il faudra suivre ses indications. Il est aussi important de savoir que l’itinéraire pourra être modifié au cours de la croisière.

Combien de temps navigue-t-on ?

Tout dépend de vos envies de croisière, mais nous vous conseillons d’éviter les trop longues navigations. 2 à 4 heures de navigation par jour suffisent et vous permettrons d’aller dans différents mouillages mais aussi dans les marinas. 

Ce type de navigation vous permettra d’allier plaisirs de la baignade et visites culturelles.

Quelle distance parcours t'on en bateau chaque jour ?

Là encore, tout dépendra de votre destination mais aussi de vos envies. Une croisière détente ne vous fera pas parcourir beaucoup de milles nautiques. Comptez une fourchette entre 10 et 30 milles selon la durée de navigation à une vitesse moyenne de 6 nœuds ce qui équivaut à 6 milles/heure. 

Soit pour 5 heures de navigation dans la journée une distance de 30 milles parcourue (environ 55 km).

Comment se passe l’avitaillement ?

Plusieurs choix s’offrent à vous : vous pourrez décider d’effectuer vous-même votre avitaillement sur place le jour de votre départ ou alors nous transmettre votre liste d’avitaillement. Grâce à cette liste, nous pourrons livrer vos courses sur votre bateau le jour du départ de votre croisière. 

Lors de votre voyage, vous pourrez aussi profiter des marchés et des vendeurs locaux pour vous ravitailler durant la navigation, cela faisant partie du plaisir de la croisière.

Comment fait-on pour manger à bord ?

Les bateaux disposent de cuisines aménagées. Vous pourrez donc cuisiner à bord du bateau, il faudra simplement prévoir un avitaillement avant votre départ pour avoir tout ce dont vous aurez besoin lors de votre croisière. 

Les cuisines sont équipées de four, frigo, de gazinière et parfois de micro-ondes et de machine Nespresso. Le carré (à l’intérieur du bateau) ou le cockpit (à l’extérieur) sont des endroits très appréciables pour y passer vos repas autour d’une table.

Quelles sont les activités sur un bateau ?

Avant de prendre part à diverses activités, vous apprécierez tout d’abord le calme reposant d’une navigation à la voile propice à la détente. Pendant la navigation vous pourrez aussi prendre la barre, apprendre les techniques de navigation ou encore effectuer une petite partie de pêche.

Des jeux de sociétés, de la lecture ou encore un film en famille durant la soirée pourront venir agrémenter votre croisière. Au mouillage s’ajouteront les plaisirs de la baignade comme le paddle, le kayak, ou le snorkelling.

Serons-nous seul à bord ?

Océans Evasion ne propose que des croisières privatives. Vous serez donc seuls à bord lors de votre croisière avec votre skipper et éventuellement l’hôtesse cuisinière si vous avez souscrits à ces options. 

Votre croisière est 100% personnalisable et vous en serez les seuls décisionnaires.

Après votre croisière

Votre location avec skipper

Quel est le rôle d'un Skipper ?

Si vous le souhaitez, nous vous réservons un skipper qui sera en charge de la marche du bateau de la sécurité à bord et de vous amener d'un point à l'autre.

Il n'est pas formateur, mais la plupart sont prêts et disponibles pour vous donner un bon enseignement de la pratique de la plaisance, précisez nous clairement à la réservation quel est votre objectif de croisière.

Attention, le skipper ne prépare pas les repas et n'est pas une nourrice pour vos enfants !

Les tâches ménagères, repas, vaisselle sont à partager entre tous.

Une charte skipper qui définit clairement les rôles de chacun à bord vous sera transmise au moment de votre réservation et sera disponible sur votre espace client.

Cette charte est disponible sur demande.

Suis-je responsable du bateau et de la caution en cas de location avec skipper ?

Oui, vous êtes responsable du bateau en tant que locataire, vous avez loué un bateau nu « bareboat », sur lequel, nous ajoutons des options telles que la prestation d’un skipper, steward… qui sont enrôlés pour la semaine.

Seuls, les bateaux avec équipage permanent dispensent d’un dépôt de caution, le risque matériel est inclus dans le tarif de la prestation.

Dans la pratique cela signifie que les décisions doivent être prises en commun avec le skipper car en cas de problème, votre responsabilité est en jeu.

Afin de naviguer sereinement, nous proposons une couverture de caution / de franchise pour un coût de 4% du montant de la location. Cette option vous permettra de réduire le risque de 90% du montant de la caution déposée, certains armateurs rendent cette option obligatoire.

Dans la pratique, la caution avec skipper est généralement utilisée dans le cas d’un dommage fait par le locataire avec l’annexe, le Sup paddle, un dégât intérieur…

Ensuite, il existe 2 cas de figure :

- le skipper est enrôlé par l’armateur/loueur, il  fait une faute de manœuvre (extrêmement rare de la part d’un skipper pro), le skipper et l’armateur s’arrangeront entre eux des frais occasionnés.

- vous êtes pris dans un coup de vent, et au mouillage par exemple, votre ancre dérape …le bateau heurte des roches en reculant. Personne n’est en faute, l’armateur déclare le sinistre et prélève la franchise/caution auprès du locataire.

En conclusion, les dégâts avec skipper sont rarissimes mais en cas de risques météo, il est préférable de rester sagement au port plutôt que d’insister auprès du skipper pour naviguer absolument.

Sommes nous libre de l'itinéraire lors d'une location avec skipper ?

Oui bien sûr, vous êtes libre de votre itinéraire tout en respectant une logique de distance à parcourir dans la journée que vous devez analyser en fonction de la météo, de vos envies d’escales, de votre heure de réveil…

Votre skipper a pour rôle de vous indiquer ce qui est réalisable. Il est donc primordial de faire un point au moment de votre arrivée avec lui en visualisant la carte. Ainsi vous pourrez définir un itinéraire pour votre croisière.

De même vous devrez faire un point chaque soir avec le skipper pour débriefer la navigation de la journée et se mettre d’accord pour le lendemain : plus ou moins de navigation, une escale à terre, une visite de l’île en fin d’après midi, un restaurant…Vous affinez votre croisière et itinéraire au fur et à mesure de la croisière.

Mais la règle à respecter est que seul le skipper prend la décision du parcours en fonction des conditions.

La vitesse d’un voilier est en moyenne de 5 nœuds (5 milles nautiques par heure), un catamaran ou un voilier de plus de 45 pieds sera autour de 6 nœuds de vitesse.

En une journée de croisière, en naviguant autour de 5 heures ce qui est une bonne moyenne en croisière, cela correspond à une distance de 25 à 30 milles.

Qui se charge de trouver un skipper pour ma croisière ?

Ce sont les chefs de base qui sélectionnent les skippers en fonction de leurs caractéristiques et compétences. Océans Evasion leur transmettra les informations que vous aurez déposé dans le document « Préférences Skipper » et dans la mesure du possible, les chefs de base positionneront le skipper qui sera le plus en adéquation avec votre demande.

Nous vous invitons à vous rediriger vers le document « Skipper à bord d’un bateau de location, le cadre légal, sa fonction, ses responsabilités et le déroulement de la croisière » pour plus d’informations sur les croisières avec skipper.

Que signifie le terme Skipper ?

La langue anglaise permet de différencier 2 types de skipper. En effet, lorsque l’on parle du skipper professionnel qui a reçu une formation certifiante et qui est donc habilité à exercer ce métier, le terme « captain » sera utilisé. 

Dans l’autre cas, « skipper » sera employé pour nommer le membre de l’équipage qui aura la responsabilité de diriger le bateau mais sans être pour autant un professionnel de ce métier.

Le langage français, lui, n’opère pas cette distinction ainsi le terme skipper désigne aussi bien une personne professionnelle que non professionnelle.

Quelles formation ont les Skippers ?

Un skipper professionnel a acquis ce titre à travers des diplômes :

Des diplômes nationaux comme le « Capitaine 200 voile » en France qui juge apte des skippers à exercer professionnellement leur métier sur les bateaux battant pavillon français. Cette formation dispense une vingtaine de semaines de cours où les skippers ont acquis toutes les connaissances nécessaires pour exercer le métier. 

À travers cette formation, ils acquièrent donc des savoirs faire professionnels dans la navigation, la lecture des cartes marines, la météorologie, la sécurité ainsi que dans la règlementation maritime. Tous les titulaires de ce diplôme ont à leurs actifs un minimum de 12 mois de navigation.

Un diplôme international comme le «Yacht Master Coastal Skipper», qui permet  aux  skippers  professionnels ayant au moins 800 milles de navigation derrière eux, d’exercer leur métier sur les côtes étrangères.

Cette formation leur permet de piloter tout type de bateau de plaisance, de jour ou de nuit sur des trajets côtiers. Les skippers, à travers le Yacht Master ont acquis les diverses notions importantes comme les préparatifs et la planification du voyage, le pilotage et les manœuvres du bateau, la gestion des situations d’urgence…

Quel est le coût du skipper et qui le remunère ?

En moyenne, le coût d’un skipper s’élève par jour entre 150 et 250€ en fonction du pays (TVA, taxes sociales…). Pour la rémunération, plusieurs cas de figures sont possibles. Si le skipper exerce sur un « bareboat » (bateau nu) qui est habilité à accueillir un skipper professionnel dans le cadre de son activité, alors celui-ci sera payé par le chef de base ou par Océans Evasion.

Si ce n’est pas le cas, alors le skipper fera partie de l’équipage et sera directement payé par le locataire du bateau. C’est par exemple le moyen de disposer d’un skipper en Italie et en Espagne. En effet, la législation dans ces pays différencie la location de bateaux nus (pas de skipper) et la location avec skipper ou équipage.

Le skipper peut-il effectuer d’autres tâches que la navigation ?

Le skipper est sur le bateau pour assurer la navigation et la sécurité à bord, il est chargé d’emmener le voilier d’un point A vers un point B. Il n’est donc par exemple pas habilité à garder les enfants durant une escale et n’est pas non plus un cuisinier. Les tâches ménagères, le repas et la cuisine sont à partager entre tous.

Le skipper est-il un formateur ?

Le métier de skipper est différent du métier de formateur. Pour être formateur en France, un brevet d’ État est nécessaire. Le skipper n’est donc pas un formateur. 

En conséquence, il ne pourra pas vous former à piloter un bateau mais il peut tout de même, si vous le souhaitez et qu’il accepte de le faire, vous donner quelques astuces, conseils et techniques sur la navigation en voilier.

Le skipper est-il responsable d’une éventuelle dégradation de l’embarcation ?

La location d’un bareboat (bateau nu) avec skipper est équivalente à une location de voiture à laquelle vous rajouteriez les services d’un chauffeur. Ainsi, en cas de dégradation vous serez tenu pour responsable à hauteur de la caution / franchise. 

C’est pour cela que nous incitons fortement au rachat de caution/franchise dans le but de diminuer fortement les coûts en cas d’incident. Il pourra aussi rester une franchise résiduelle concernant les dégâts au sein du bateau comme la dégradation d’un coussin par exemple.

Quelle est la place du skipper durant la croisière ?

Le skipper fait partie intégrante de l’équipage.  À ce titre , il a donc accès aux parties communes du bateau. Il faudra aussi s’assurer que celui-ci ait une cabine et convenir avec lui d’un accès à une salle de bain s’il n’en a pas de rattaché à sa cabine.

Lors de votre avitaillement vous devrez aussi le prendre en compte afin qu’il puisse se nourrir. De même si vous vous absentez durant une soirée, il faudra lui laisser de l’argent ou prévoir de la nourriture pour qu’il puisse se restaurer.

Est-on obligé de laisser un pourboire au skipper à la fin de la croisière ?

En principe, si vous avez été satisfait de votre croisière, il est d’usage d’accorder un pourboire. Celui-ci est généralement compris entre 10 et 15% du prix de la prestation du skipper.

Les services de l'hôtesse / steward

Quel est le rôle de l'hôtesse / steward ?

L'hôtesse ou le steward vous fera apprécier les spécialités culinaires locales et prendra soin du rangement et du nettoyage des parties communes.

Attention, sur certaines destinations, nous faisons le distinguo entre hôtesse et hôtesse cuisinière. Dans le premier cas, celle-ci ne prépare que le petit déjeuner et un déjeuner simple à midi.

Certaines destinations sont plus orientées "hôtesse" telles la Méditerranée, les Caraïbes, La Polynésie. D'autres destinations sont plutôt "steward/cuisinier" telles les Seychelles ou l'Asie.

Une charte hôtesse qui définit clairement les rôles de chacun à bord vous sera transmise au moment de votre réservation et sera disponible sur votre espace client.

Cette charte est disponible sur demande.

Votre croisière avec équipage

Qu’est-ce qu’un bateau avec équipage ?

Lorsque l’on évoque le terme de « bateau équipage » (crewed boat en anglais), on désigne un navire haut-de-gamme géré à l’année par un équipage professionnel (capitaine, cuisinier et hôtesse/second), composé généralement de 2 à 5 personnes en fonction de la taille du bateau.

On peut dès lors différencier les croisières en bareboat (bateau nu) avec un skipper et une hôtesse à la location d’un crewed boat. En effet, dans le premier cas, le personnel aura été embauché à titre exceptionnel pour la croisière. Ces personnes auront été ajoutées au bateau comme option au contraire du second cas où le bateau ainsi que l’équipage ne fonctionnent pas l’un sans l’autre.

Quel est le cadre juridique lors d’une location en crewed boat ?

Les croisières en bateau avec équipage sont dans la grande majorité des cas régis par les règlementations MYBA et CYBA

Ces 2 associations ont pour objectifs de faire respecter les règles afin de protéger l’organisation de la croisière, aussi bien pour les intérêts des clients que pour ceux des propriétaires de bateaux. 

Ainsi, vous aurez la garantie par exemple, de recevoir la même attention que celle qui vous serait accordée si vous étiez le propriétaire du bateau de la part du personnel de bord.

Qui choisit l’équipage du bateau ?

L’équipage est choisi par le propriétaire du bateau qui se sera précédemment assuré que chacun de ses employés possède les qualités requises pour exercer ce métier. 

Comme nous avons pu vous l’expliquer, l’équipage est familier aubateau

Vous n’aurez donc pas la possibilité de choisir le personnel de bord une fois que vous aurez sélectionné votre bateau.

L’équipage a-t-il une formation spéciale ?

Les règlementations MYBA et CYBA s’assurent que l’équipage ait toutes les formations nécessaires pour exercer leur métier. 

L’équipage aura notamment été formé pour la navigation, la sécurité en mer ainsi qu’au secourisme.

Quel est le coût d’un crewed boat et qui le rémunère ?

Les tarifs pour les bateaux avec équipage ne seront pas les mêmes en fonction du type de bateau et de sa valeur mais aussi des services qui vous seront proposés lors de votre croisière. 

En ce qui concerne la rémunération du personnel, celle-ci est directement incluse dans le coût de la prestation globale.

Que comprend la prestation de l’équipage lors de la croisière ?

Une location de bateau avec équipage lors de votre croisière vous permettra de profiter pleinement de vos vacances. En effet, la prestation de l’équipage comprend la navigation, la cuisine ainsi que le ménage. 

Vous n’aurez donc à vous soucier d’aucune de ces tâches et vous recevrez en plus de cela, une attention digne des plus grands hôtels de luxe.

                  

Qui est le responsable en cas de dégradations ? Dois-je déposer une caution ?

Vous ne serez pas tenus pour responsable des dégradations qui pourront être causées par l’équipage de bord au contraire d’une location en bareboat. 

En conséquence, vous n’aurez pas besoin de déposer de caution avant d’embarquer pour votre croisière. 

C’est également par ce moyen que l’on différencie une location d’un bateau nu à celle d’un bateau équipage.

Il vous sera tout de même demandé de prendre soin du bateau et de ses équipements et de respecter les règles spécifiques de chaque bateau, comme par exemple la possible interdiction de fumer à l’intérieur du bateau.

Quel est l’équipage à bord ? Quel est le rôle de chacun ?

Lors de votre croisière, vous aurez affaire à un équipage plus ou moins conséquent en fonction de la taille du bateau. Il sera alors composé d’un capitaine, d’un cuisinier et généralement d’une hôtesse ou d’un stewart sur les embarcations de 60 pieds ou plus.

À bord, les postes sont parfaitement définis :

Le capitaine aura pour missions d’assurer la navigation ainsi que de tenir les comptes à jour en notant les dépenses effectuées.

Le cuisinier sera chargé de préparer des repas haut-de-gamme. Celui-ci est un vrai cuisinier qui aura précédemment travaillé dans des restaurants réputés. Vous aurez ainsi le droit à un véritable service à l’assiette que vous n’auriez pas obtenu lors d’une location en bareboat.

Enfin, l’hôtesse (ou le stewart en fonction de la destination) sera chargé(e) du nettoyage des parties privées et communes du bateau, d’assister le cuisinier ou le capitaine en cas de besoin ainsi que de gérer la coordination entre tous les membres de l’équipage.

A quelle prestation dois-je m’attendre ?

Une location de croisière avec équipage vous fera bénéficier d’une prestation haut de gamme digne des plus grands hôtels de luxe. 

Vous serez reçus dans ces bateaux comme si vous en étiez le propriétaire. 

L’équipage aura une attention toute particulière à votre égard en se pliant à vos exigences dans la limite du raisonnable et vous pourrez aussi profiter d’une cuisine gastronomique avec un service à l’assiette.

Y a-t-il des frais additionnels à prendre en compte ?

En fonction de votre destination, certains frais viendront s’ajouter au prix de votre croisière. Pour une croisière avec équipage en Méditerranée, régie par la MYBA, une APA (avance sur provisionnement) sera constituée afin de vous éviter d’avoir à effectuer des dépenses lors de votre voyage. Celle-ci sera directement gérée par le capitaine du bateau et lui permettra ainsi de régler les frais de fonctionnement du bateau comme l’avitaillement, le carburant ainsi que les taxes portuaires. Son montant est généralement compris entre 10 et 15% du coût de la location et s’élève à 20% aux Baléares et en Sicile.

En fonction de vos envies concernant la nourriture (plus ou moins haut-de-gamme) ou le type de navigation (navigation au moteur ou non), cette avance ne sera peut-être pas totalement utilisée à la fin de la croisière. Si tel est le cas, le montant restant vous sera restitué. Si au contraire, l’APA a été dépassée, ce sera alors à vous de régler la différence.

Les croisières avec équipage dans les Caraïbes (CYBA) n’ont quant à elles pas ou très peu d’avance sur frais. En effet, le coût de ces croisières englobera la pension complète, les boissons non alcoolisées, les alcools de table, le thé et le café ainsi que 4 heures d’utilisation de moteur par jour.

Quelle est la place de l’équipage à bord ?

L’équipage présent à bord du bateau aura sa propre cabine ainsi que sa salle de bain

Il aura aussi accès aux parties communes du bateau.

De quels équipements disposent les bateaux équipage ?

A bord d’un bateau équipage vous retrouverez toutes sortes d’équipements pour profiter des plaisirs des activités nautiques. 

Ainsi, vous pourrez utiliser paddles, kayaks, bouées et autres accessoires pour faire du snorkelling.

Est-on obligé de laisser un pourboire à la fin de la croisière ?

En principe, si l’on a été satisfait de la croisière, la coutume exige de laisser un pourboire compris entre 10 et 15% du coût de la location hors APA

Celui-ci sera réparti par le capitaine entre toutes les personnes de l’équipage.

Pouvez-vous organiser nos vols et transferts ?

Bien sûr ! Notre agence sœur « Océans Voyages » se chargera d’organiser vos vols mais aussi vos transferts vers la marina afin de rejoindre votre bateau équipage à votre demande.

Qu'est ce que l'APA dans le cadre d'une location avec équipage ?

Advance Provisioning Allowance


APA  (en anglais Advance Provisioning Allowance) représente les dépenses durant la croisière.

L’APA est la méthode proposée pour les dépenses sur les bateaux de croisières avec équipage.

Elle est calculée sur une base de 20% à 30% du montant du tarif de la location.

Cela inclut la nourriture, les boissons, les frais de port, les taxes, les carburants…

Le Capitaine  tiendra  régulièrement informé le client durant la location des dépenses faites au jour le jour.

A la fin du charter, avant de débarquer, le Capitaine  présente les comptes avec les reçus/factures correspondants.

S’il reste de l’APA, le Capitaine rendra la différence au locataire. Ou au contraire, si l’APA est insuffisante, le locataire donnera la différence au capitaine.

Avant le charter, nous vous donnerons une liste des préférences à remplir et à nous retourner pour connaître vos préférences alimentaires et s'il y d'éventuelles allergies.

Croisière avec enfants, adolescents

Que prévoir pour le bébé pour une croisière ?

Côté logistique, nul besoin d’un lit parapluie, un couffin conviendra bien mieux. Vous pourrez ainsi le mettre à l’ombre sur le pont pendant la journée et au pied du lit dans votre cabine le soir venu. 

Vous pourrez aussi prévoir un petit matelas gonflable ou en mousse que vous poserez à même le sol pour prévenir tout risque de chute.

En complément, pour la journée, pensez à amener un mini hamac en toile parachute qui sera peu encombrant et permettra au bébé de dormir tout en étant bercé par le mouvement des vagues.

Comment securiser un bébé pendant une croisière ?

C’est le sujet le plus important. Rassurez-vous, à un âge où les bébés ne se déplacent pas encore, il n’y aura pas de problème de sécurité majeur. De plus, l’espace de vie assez restreint, vous permettra toujours de voir et d’entendre votre bébé.

Comment veiller au sommeil d'un bébé pendant une croisière ?

Ce qu’il faut tout d’abord savoir c’est qu’un bébé dort très bien dans un bateau. Il se pourrait même que ce soit le meilleur endroit pour lui permettre de longues périodes de repos. En effet, le mouvement du bateau sur les vagues permettra de bercer l’enfant qui n’aura absolument pas de problème de sommeil.

Comment veiller a la sécurité des enfants lors d'une croisière ?

Avant de partir pour votre croisière, vous aurez la possibilité d’installer un filet de sécurité tout autour du bateau. Cependant, le mieux est d’apprendre à l’enfant comment se déplacer sur un bateau avec une main sur une filière ou une main courante. 

L’enfant devra aussi avoir un gilet adapté avec un harnais et une longe ou pour les plus petits, un gilet et une longe suffisent. La longe permet de se fixer à une sangle, une filière ou un bout et de circuler, généralement, elle se termine par un mousqueton ouvrant.

Sur les bateaux, on retrouvera souvent une ligne de vie, un dispositif de sécurité qui permet d’éviter les chutes à l’eau. On attache sur cette ligne la longe de l’enfant qui pourra ainsi se déplacer librement. 

Si le bateau n’en est pas équipé, il sera très facile d’en placer une en attachant un bout de l’extrémité arrière du bateau jusqu’à l’extrémité avant. La longe sera ensuite fixée et coulissera sur le bout.

Comment veiller à la sécurité des enfants pendant la baignade ?

Pendant la baignade, il faudra être très attentif et surveiller les enfants. En effet, au mouillage, les enfants n’auront pas pied, il ne faudra donc pas les laisser sans surveillance.

Quelques accidents peuvent arriver lorsque les enfants se baignent ou jouent sur les jupes arrières, les parents se laissant absorber par l'apéritif peuvent oublier de surveiller les enfants. L'astuce est, lorsque le bateau est au mouillage, de former un cercle ou un carré avec un cordage d'amarrage et de pares battage à l'arrière du bateau. 

Cela formera une délimitation à respecter et une sécurité si l'enfant tombe à l'eau ou si du courant déplace l'enfant.

Comment éviter l'ennui des enfants pendant la navigation ?

Pour la question de l’ennui, sachez que les enfants sont parfois plus enthousiastes que les parents concernant la navigation. Le bateau sera pour eux un formidable terrain de jeu où leur imagination et leur émerveillement sera sans limite.

A bord du bateau, de nombreuses activités viendront accompagner le quotidien des enfants : prendre la barre, lire une carte, apprendre la navigation… Sachez que c’est aussi un très bon support éducatif notamment pour la géographie et les mathématiques.

Cependant, les enfants peuvent, il est vrai, très vite s’ennuyer. C’est pourquoi lors d’une croisière avec des enfants, il est préférable d’effectuer de courtes navigations et de faire plus d’escales à terre afin de varier leur quotidien. 

N’hésitez pas non plus à emmener avec vous divers jeux de sociétés, sets de coloriages et tablettes qui pourront occuper vos enfants.

Comment planifier une croisière avec adolescents ?

N’hésitez pas au début du voyage à planifier avec eux votre programme de croisière. A cet âge, les ados aiment être écoutés et responsabilisés. Ce sera pour eux l’occasion d’exprimer leurs envies d’activités ce qui pourra les motiver à voyager dans la bonne humeur avec vous.

Si vous avez des doutes sur le projet avec vos enfants, choisissez pour une première croisière une durée de 7 jours, ensuite vous pourrez éventuellement choisir un format plus long.

Comment organiser la vie a bord d'un catamaran ou voiler avec des adolescents ?

Partir en voyage avec ses adolescents peut parfois s'avérer compliqué. Il est vrai qu'à cet âge le besoin de liberté se fait ressentir ainsi que celui de rester en connexion avec ses milliers d'amis !

L'utilisation des portables peut s'avérer difficile lors des navigations du fait de l'absence de réseau au large des côtes. Ce sera alors un bon moyen de décrocher vos adolescents de leurs écrans. Fixer des règles quant à l'utilisation du portable pourra être une bonne idée.

Tout le monde s'y habituera très vite et vous pourrez ainsi profiter tous ensemble de votre voyage dans la bonne humeur.

Et pourquoi pas une semaine de coupure, de detox portable ! 1 seul portable à bord au cas où. L'occasion de passer un pacte familial de déconnexion. N'hésitez pas non plus à emmener avec vous de quoi écouter de la musique lors des navigations, les adolescents sont très friands de musique. 

Vous pourrez ainsi les charger de l'ambiance musicale à bord sur des plages horaires définies.

Comment gérer les besoins de liberté des adolescents pendant une croisière ?

Les escales à terre seront les moments les plus propices pour accorder à vos adolescents un peu de liberté. Ces temps seront pour eux l'occasion pourquoi pas de réutiliser leurs portables et ils pourront aussi profiter des diverses activités dans les marinas comme des bars et boites de nuit par exemple.

Afin de respecter ces moments, un des objectifs pourrait être de planifier le mouillage du soir et de débarquer vers 17h et pas plus tard.