Portrait de Christophe skipper professionnel

Bonjour Christophe, tu as beaucoup navigué, peux-tu nous raconter ton périple ?

En 1975, j’ai eu mon premier coup de cœur en Grèce lors d’une journée détente en bateau. Cette expérience inoubliable m’a incité à naviguer sur le voilier d’un ami à Pornichet, un First 32 qui nous a permis de traverser l’Atlantique. Passionné par la voile, j’ai acheté mon premier voilier pour naviguer dans la Manche.
L’expérience antillaise semblait incontournable, j’ai commencé à skipper des voiliers en Martinique, me permettant d’acheter et de réparer mon Edel Cat 43.
Aimant relever les défis, j’ai travaillé entre l’Afrique du nord et l’Angleterre avec des jeunes repris de justice, forgeant mon caractère de skipper. Depuis 2006, j’ai lancé mon activité de croisière en voilier à bord de mon FOUNTAINE PAJOT SALINA 48.

Christophe, quelle est ta zone de navigation préférée ?

Après avoir navigué en Bretagne, sur l’arc Antillais, la Méditerranée, la Manche, les plus beaux rivages se trouvent à Belle-Ile-En-Mer.

Quels sont les intérêts de participer aux ATELIERS CATAMARAN ?

Les futurs skippers prennent de l’assurance et partent sereinement en croisière familiale ou entre amis. Ces sessions ont pour objectif de faire assimiler de bonnes bases pour garantir la sécurité en mer.

Quel est le public visé ?

Je rencontre tous types de profils, des débutants, des voileux souhaitant naviguer sur des catamarans. Une ambiance conviviale s’établit à bord, nous ne sommes ni un organisme de formation ni une école, j’adore transmettre mon savoir de manière dynamique et sérieuse.

De quelle manière transmets-tu ton savoir ?

J’invite les apprentis skippers à me communiquer leurs attentes au cours du premier repas pour répondre à l’ensemble de leurs interrogations. Généralement, ils apprennent de manière efficace grâce à leurs erreurs.
Oui, Lorient est une ville bien desservie par voie aérienne et ferroviaire où vous avez la possibilité de dormir soit à l’hôtel, soit à bord du catamaran.

Quels sont tes conseils pour bien appréhender les ATELIERS CATAMARAN ?

Le soir, les futurs skippers dînent ensemble dans une ambiance conviviale pour échanger sur leurs interrogations et ils se perfectionnent dès le lendemain.