Nos conseillers
du lundi au samedi
+33 2 97 55 84 46
RSS Facebook Google + Pinterest
 >  Destinations  >  MONTENEGRO

Location de voilier et catamaran MONTENEGRO

Partage :

Au Moyen Âge, les navigateurs vénitiens, apercevant les sombres forêts de pins qui courraient sur les pentes du mont Lovcen, baptisèrent le pays Monte Negro, le «mont noir».
Plus petite des anciennes républiques yougoslaves, le Monténégro est aujourd’hui un État souverain (indépendant depuis 2006) et le plus jeune membre des Nations Unies.
Située entre l'Albanie au sud et la Croatie au nord et étirée sur 293 km, la côte, très découpée et peu industrialisée, voit alterner falaises et plages de sable ou de galets.
Au centre, se découpe le joyau du Monténégro : la baie de Kotor, le plus méridional des fjords d’Europe, qui forme une profonde entaille pénétrant sur 28 km dans l’intérieur des terres.
Les villes littorales, à l’image de Kotor, classée au patrimoine mondial, exsudent un charme discret marqué par l’empreinte vénitienne de la Renaissance et celle du baroque autrichien. Le long des ruelles, les palais s’entourent de petits jardins où embaument mimosas et lauriers roses.
Se déplacer en bateau le long de ces côtes peu fréquentées par les plaisanciers reste une occasion unique de goûter à l’hospitalité de ses habitants et découvrir la culture du pays et son riche patrimoine.
Vous profiterez de ces superbes côtes grâce à la location d'un voilier avec ou sans équipage. En monocoque ou en catamaran, vous organiserez votre croisière au gré de vos envies....
N'hésitez pas à nous contacter pour préparer vos prochaines vacances à la voile !

Et pourquoi pas

Nos zones de navigation
MONTENEGRO et les bouches de Kotor en voilier de location
MONTENEGRO et les bouches de Kotor
LA COTE DU MONTENEGRO Au nord du pays, à la frontière croate, s’étend la fantastique Boka Kotorska "la baie de Kotor" qui s’enfonce de 28 km da...

Type de navigation

Infos touristiques

Infos pratiques

Avis & Témoignages

Dans cette région, les vents ont tendance à être défléchis par les hautes montagnes toutes proches de la côte, en particulier dans le sud.
Les vents dominants sont donc habituellement du NW ou du SE. Les brises de mer, arrêtées par les montagnes, renforcent les vents dominants.
Le vent tombe généralement en fin de journée.
La bora, le vent local, similaire au mistral, est un vent catabatique que l'on trouve essentiellement en hiver. On peut toutefois le rencontrer quelquefois en été surtout autour du grand port de Bar.
Le climat du Monténégro est méditerranéen avec des étés chauds et secs (30°C en moyenne). Le pays se situe au niveau de la botte italienne.
La température de l’eau atteint 21 °C dès le mois de juin et 25 °C en août.

La Côte du Monténégro est une destination idéale pour d'agréables vacances familiales qui combleront à la fois les attentes des petits et des grands.

LA COTE DU MONTENEGRO
La côte du Monténégro regorge de très jolis sites où jeter l'ancre : de Sveti Stefan au sud, charmante presqu'ile, à Herceg-Novi au nord (à 40km seulement de Dubrovnik) en passant par Budva, la merveilleuse Kotor et Perast, ville chargée d'une riche histoire maritime.
Les côtes sont majoritairement bordées de collines boisées avec un arrière plan de hautes montagnes majestueuses.
Il ne faut pas hésiter à laisser son bateau en sécurité au port pour aller découvrir la beauté de l'arrière pays.
Il y a des zones interdites ou réglementées sur la côte du Monténégro. Elles sont indiquées sur le permis de navigation délivré au départ de votre croisière.

Pourquoi ne pas jeter l'ancre pour profiter des autres visages du Monténégro!

Si les côtes sont magnifiques, l'arrière pays montagneux est lui superbe.
Malgré une courte façade ouverte sur l’Adriatique, c’est bien entre la cohorte des sommets calcaires culminant au-delà de 2 500 m, puissantes forteresses naturelles, que résident le cœur et l’âme de la plus petite des anciennes républiques yougoslaves. Les principaux sommets avoisinent les 2 500 m dans les monts Durmitor et le célèbre mont Lovcen, tout proche du littoral, se dresse encore à 1 749 m. La roche calcaire, aveuglante sous le soleil, forme de vastes karsts, cisaillés par les eaux d’infiltration - à l’origine de la formation du profond canyon de la Tara et de quelques autres. La forêt recouvre encore plus de la moitié du territoire (54 %).

Le Monténégro historique
Symbole du pays, le mont Lovcen dresse ses crêtes calcaires dénudées juste au-dessus de Kotor. Une petite route construite à la fin du XIXe siècle s’élève jusqu’au col de Krstac, révélant en chemin des vues spectaculaires sur la baie et la côte.
Cetinje est la vieille capitale, établie à 670 m d’altitude, dans une cuvette cernée de montagnes. Chère au cœur des Monténégrins, elle a grandi parallèlement à l’avancée des Ottomans sur la côte. Son essor, à cette époque, l’a vue se doter de nombreux palais et légations des grandes puissances, aujourd’hui transformés en musées, en bibliothèques ou en galeries d’art. Cetinje demeure le centre religieux du Monténégro. On y trouve le grand monastère Saint-Petar, siège du pouvoir spirituel et politique à l’époque où le pays était gouverné par des princes-évêques.
La grande route menant vers Niksic, au nord-ouest, permet d’accéder au fascinant monastère d’Ostrog, perché au flanc des montagnes dominant la vallée de la rivière Zeta.

Les montagnes du Nord
Traversé par l’extrémité orientale des Alpes Dinariques, le nord du Monténégro, avec ses pics, ses immenses forêts, ses lacs et ses profonds canyons est un véritable paradis pour les amateurs de grands espaces.
De Podgorica, la route remonte le long de la rivière Moraca, dont les eaux tumultueuses ont creusé un défilé étroit et sinueux. Une excursion consiste à visiter le parc national Biogradska Gora, établi dès 1878 pour préserver l’une des dernières forêts primaires d’Europe. Pins et sapins y atteignent près de 50 m de haut. On ne manquera pas d’enfiler ses chaussures de randonnée pour découvrir les lacs glaciaires aux eaux bleues, en particulier celui de Biogradsko.
La rivière Tara, la plus longue du pays, forme vers l’Ouest un canyon aussi sinueux qu’impressionnant. Les innombrables cascades, les rapides et les gorges qui l’entrecoupent alternent avec des passages plus calmes où scintillent des eaux d’un vert turquoise laiteux. La beauté et la virginité des paysages ont valu aux lieux d’être classés au patrimoine mondial. Rafting et descente en radeau sont particulièrement prisés.
À l’Ouest, la Tara traverse le parc national Durmitor, qui englobe de vastes pans de forêt primaire d’épineux, cinq canyons, une multitude de grottes et une cinquantaine de sommets de plus de 2 000 m. La plupart des 18 lacs glaciaires du parc invitent à des balades, à commencer par le célèbre Crno Jezero (le «lac noir»). On peut s’y baigner en été. On y accède aisément depuis Zabljak, la principale station de la région, à 1 456 m d’altitude.

La gastronomie monténégrine est influencée sur la côte adriatique par la cuisine méditerranéenne, alors que dans l'intérieur du pays (montagnes) les plats se basent plus sur les pommes de terre et les produits laitiers.

Formalités administratives Carte d'identité ou passeport
Formalités maritimes Permis mer / Certificat Radiotéléphoniste Restreint (CRR - permis VHF)
Langue Anglais / Allemand
Monnaie EUR
Fuseau horaire GMT +2 h
Office du tourisme OFFICE DU TOURISME DU MONTENEGRO www.visit-montenegro.com
Taxe touristique Aucune